Logo WIZO centenaire.png

Pessah 2021

Action de la WIZO-Lausanne

“Venez en aide à des enfants en détresse

dans une crèche de la WIZO“

Mars 2021

Voilà plus d'une année que COVID sévit au 4 coins du monde.

L'État d'Israël n'a pas été épargné, même si depuis quelques jours le pays semble, fragilement encore, revenir à la normale.

Les crèches de la WIZO ont elles aussi pâti de cette situation. Beaucoup ont fermé.

19 d'entre elles pourtant, situées du Nord au Sud du pays, dans des quartiers particulièrement défavorisés, ont gardé leurs portes ouvertes, pour continuer à accueillir et prendre soin de 1300 enfants issus de familles dysfonctionnelles ; car pour les familles concernées, la pandémie n'a fait qu'accentuer les problèmes et les conflits : la plupart des parents sont au chômage, vivent dans des conditions excessivement difficiles et ont besoin de l'assistance des services sociaux.

Parce que les enfants qui y sont pris en charge souffrent de troubles affectifs et comportementaux graves, chaque crèche ne comporte que 4 classes. C'est dans ce cadre que 6 jours par semaine, de 7h du matin à 19h, la WIZO se substitue aux parents qui ont de sérieuses difficultés à veiller au bien-être et à l'éducation des petits. 

Les aides-maternelles présentes sont formées pour apporter à chacun les soins dont il a besoin, et pour signaler dès que nécessaire toute déficience décelée. La famille, immédiatement informée, se voit orientée vers un spécialiste.

Les journées sont cadencées par la prise des repas : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et souper. De plus, la plupart des enfants sont déjà douchés lorsque les parents qui viennent les chercher soupent avec eux sur place.

Toutes les activités menées durant la journée sont destinées à aiguiser leur curiosité et à développer leurs facultés cognitives et motrices : travaux manuels, initiation à la musique, à la danse, théâtre de marionnettes,etc.

Il existe même dans chaque établissement un coin bibliothèque, où les enfants peuvent emprunter un livre chaque semaine. Quant aux aires de jeux, elles sont très bien équipées, car les activités en plein air calment les enfants et favorisent l'interaction avec leurs camarades.

Côté suivi, un psychologue et une assistante sociale travaillent individuellement avec chaque enfant. Les traitements vont de la zoothérapie, à l'art-thérapie, en passant par le yoga et un jardin pédagogique, sans oublier un programme spécial destiné à développer leur capacité à surmonter les traumatismes.

Enfin la crèche organise  des activités -jeux didactiques, musiques du monde, cours de cuisine et de pâtisserie- qui regroupent les enfants et leurs parents...

Une petite fille comme les autres.png

En cette veille de Pessah, en aidant la WIZO à prendre soin des enfants en détresse

vous donnerez à Sigal, Moché, Yaïr et Déborah

toutes les chances de réussir !

TODA RABA  et Khag Pessah Sameakh !