Les débuts de la WIZO en Suisse remontent à l'année 1924

Cette année-là, un petit groupe de femmes sionistes est fondé à Saint-Gall par Mlle Fanny Hauser (plus tard Mme Fay Grove-Pollak), et un second à Zurich par le Dr Augusta Weldler-Steinberg.

En 1929, 1931, 1937 et 1939, les Conférences Mondiales de la WIZO ont lieu en Suisse.

Les déléguées à la dernière Conférence d'août 1939 à Genève se souviennent de l'atmosphère tendue qui régnait avant la Seconde Guerre Mondiale. Certaines déléguées furent même empêchées de rentrer chez elles à cause du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, en septembre 1939. Beaucoup d'autres purent retourner dans leur pays, mais trouvèrent la mort à la fin de leur voyage.

Pendant les années de guerre, les chaverot, en plus de leur travail pour la Palestine, furent activement engagés dans des activités de secours.

Vers la fin de la guerre, certaines chaverot réussirent à fuir les nazis et à atteindre la Suisse, dont des chaverot de la WIZO Hongrie.

En 1957, la WIZO Suisse adhére à la Fédération Sioniste Suisse.

A cette époque, la WIZO Suisse comptait 3'198 membres.

 

Au mois de juin 2004, les “chroniques de la WIZO-Lausanne“ revenaient sur les débuts de l'Association dans le canton de Vaud, 60 ans auparavant...
Se souvenir et entretenir 2004 bleu.png
Se souvenir et entretenir 2004 titre ble
Se souvenir et entretenir 2004 titre ble