Esther

Esther Nussbaum Sawczycka
(1904-1942)

Esther Nussbaum Sawczycka est une idéaliste.

Elle voit le jour en Pologne, dans la ville de Siedlce. Un matin, elle déclare à son petit frère : "Nous allons tous aller en Eretz Israel, nous construirons une maison au bord de la mer et nous n'aurons plus peur d'être Juifs".
La famille d'Esther est religieuse. Cependant, elle lui permet de partir à Varsovie pour étudier les mathématiques et par la suite,  la dentisterie à l'université.

Là, elle rencontre Fishel Sawczycka. Ils se marient et partent s'installer à Baranowicze, où ils créent une entreprise.
Esther est profondément sioniste. Elle aspire à quitter la Pologne pour aller vivre en Eretz Israël, mais son mari n'est pas d'accord. Pour maintenir son lien avec la terre de ses ancêtres, Esther fonde une section WIZO à Baranowicze.

En 1933, elle apprend que la première conférence de la WIZO est appelée à se tenir à Tel Aviv.  Esther est déterminée à y participer, d'autant plus que Haïm   Weizmann et David Ben Gourion y prendront la parole.
Elle congédie sa femme de chambre pour pouvoir financer son voyage
économisant sous par sous dans une cagnotte qu'elle appelle "Mon voyage en Palestine". Après avoir emprunté à des amis la somme qui lui manque, elle se rend en 1935 à Tel Aviv et prend part à la conférence de la WIZO.
À son retour en Pologne, elle supplie son mari d'émigrer en Palestine avec leurs deux enfants, Eva et Moshé. Fishel refuse lorsqu'il apprend qu'un jeune homme originaire de leur ville,  installé en Palestine depuis quelques années, vient d'être tué lors d'une émeute arabe.
Cette décision coûtera la vie à Fishel, à Esther et à leur fils,  Moshé. Seule leur fille Eva sera épargnée.

Les Allemands envahissent la Pologne et tous les Juifs vivent désormais entassés dans des ghettos, dans des conditions épouvantables. Esther et sa famille sont transférées dans le ghetto de Baranowicz.

Plus combattante et courageuse que jamais, Esther dirige le groupe de résistantes au sein du ghetto, à l'insu de son mari.
En décembre 1942, 3'000 Juifs sont assassinés par les Nazis dans le cimetière juif de Baranowicze. Esther, son mari Fishel, et leur fils Moshé se trouvent parmi les victimes.
Esther n'avait que 38 ans…