Rechercher

Le saviez-vous ?


Après le choc de l'Affaire Dreyfus en France et après avoir rêvé d'un pays des Juifs, Herzl, rêveur et visionnaire, père du sionisme politique, écrivait dans son journal après le Congrès Bâle, en 1897:

"Si je devais résumer le Congrès de Bâle en un mot : À Bâle, j’ai fondé l'État Juif.

Si je disais cela à haute voix aujourd'hui je serais accueilli par un rire universel.

Dans cinq ans peut-être, et certainement dans cinquante ans, tout le monde le verra“.


51 ans après, l’État d’Israël était proclamé.

Le texte qui suit est la traduction du programme de ce fameux premier Congrès de Bâle, écrit de la main même de Max Nordau, journaliste, médecin et écrivain, ami de Herzl qui fonda avec lui le mouvement sioniste.


PROGRAMME

Le sionisme vise à créer pour le peuple juif un foyer en Palestine, garanti par le droit (public).

Pour atteindre ce but, le Congrès envisage les moyens suivants :

I. La promotion adéquate du peuplement de la Palestine par des agriculteurs, des artisans et des commerçants juifs.

II. l'organisation et le regroupement de l'ensemble de la communauté juive par des manifestations locales et générales appropriées, conformément aux lois du pays.

III. le renforcement du sentiment et de la conscience populaires juifs.

IV. Les mesures préparatoires à l'obtention de l'accord du gouvernement, nécessaires pour atteindre l'objectif du sionisme.

1 vue0 commentaire